Présidé par Christophe Najdovski, adjoint aux transports, voirie, déplacements et espace public, le comité réunit des représentants d’associations cyclistes mais pas uniquement : AUT, Mieux se Déplacer à Bicyclette (MDB), Vélorution, Paris en Selle, Sortir du nucléaire, Diplomacycles (représenté Youri Khelifi et Thierry Duboc) ainsi que plusieurs acteurs publics tels que la Préfecture de Police, les services de la mairie, la RATP.

Le but de Diplomacycles est simple : il s’agit d’apporter un appui aux agents du ministère qui souhaitent se rendre à vélo sur leur lieu de travail. Nous estimons, en effet, utile d’accompagner le ministère, dont l’investissement politique a notamment été décisif pour le succès des accords de Paris lors de la COP21, dans sa démarche administration exemplaire, notamment en matière d’éco-mobilité. La crise actuelle du COVID a également été facteur d’une utilisation massive du vélo.

• Présidente : Sylvie Playout

• Vice-Présidents : Julien Lecas, Nicolas de Lacoste

• Secrétaire Générale : Cécile Place-Bernardin

• Trésorière : Emilie Chave

• Trésorier adjoint : Olivier Caron

 

Diplomacycles a réuni une assemblée générale le 12 mai 2017 à Paris et en visio avec Nantes. Lors de cette AG, plusieurs membres du bureau ont été renouvelés et une section mise en place pour Nantes (vous pourrez désormais y contacter Nathalie Node, trésorière adjointe).

Article 1er - NOM

Il est fondé entre les adhérents une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : DIPLOMACYCLES - Association des Cyclistes des Affaires Etrangères

Article 2 - OBJET

Cette association a pour objet de promouvoir toutes mesures à même de favoriser l’usage du vélo au ministère des affaires étrangères. Elle vise à améliorer la prise en charge et les conditions d’accueil au ministère des affaires étrangères des agents qui utilisent un vélo. L’association a également pour but de promouvoir l’usage du vélo auprès des agents. Pour cela, l’association entretiendra un dialogue constant avec l’administration du ministère des affaires étrangères, notamment afin d’accompagner celui-ci dans sa démarche administration exemplaire et de développement durable.